jeudi, 15 février 2018 13:14

Hyacinthe Vulliez

Écrit par

Hyacinthe Vulliez a été rappelé vers le Père le 11 octobre 2017, dans sa quatre-vingt huitième année. "Il vit de la vie qui ne s'éteint jamais, et c'est notre espérance".

Hyacinthe était homme de silence, silence intérieur proche, intense, fertile. Il devenait parole vivante dans son écriture. Pensons à ses commentaires d'Évangiles dans le journal La Vie, au titre de ses nombreux livres et de ses merveilleux haïkus, fleurs de sa vie profonde qu'il aimait voir illustrés par sa nièce Joëlle.

Dans l'Église, avec sa lucidité toujours en éveil, il était de ceux qui avaient attendu, vécu, et mis en œuvre le concile Vatican II.

Homme universel, Hyacinthe était aussi homme de son pays, amoureux de la montagne et des altitudes.
On ne peut ignorer la fécondité de ses séjours en Afrique, ses visites des camps de rescapés des massacres au Rwanda. Qui savait qu'il avait fait naître en Afrique plus de cent communautés chrétiennes d'enseignants, et qu'il avait animé, stimulé tant de rencontres en qualité d’aumonier des chrétiens dans l’enseignement public à travers la France ?

Extrait de l’hommage envoyé à "Dialogue et Coopération" par Gérard Bessière, à l’occasion des obsèques de Hyacinthe Vulliez.

Croix ciel 2

Photo: Suzanne Cahen

Les coudes appuyés
et les yeux dans les mains
dehors
il fait noir encore
avant l'aurore
le monde intérieur s'éveille
moment de renaissance
merveille de l'amour.

Poème de Hyacinthe Vulliez,
extrait du livre "Au petit matin".

Avec l’aimable autorisation de Gérard Bessière.
Plus dans cette catégorie : « Adieu, Jacques Wavrin Yves Calais »
Connectez-vous pour commenter

Abonnement à la Lettre Électronique

Donnez votre adrélec, puis recopiez à droite les caractères apparaissant à gauche.

captcha 

Coordonnées

CdEP - 67 rue du Faubourg St Denis
PARIS Xème
Métro : Château d'eau - Strasbourg St Denis

  • Tel : 01 43 35 28 50
Vous êtes ici : Accueil Bienvenue ! Hommages Hyacinthe Vulliez