samedi, 30 avril 2011 00:00

J'ai découvert CdEP !

Écrit par

Découvrir CdEP avec autant d’enthousiasme et exprimer que c’est là que pourra s’élaborer un engagement dans l’école publique et le partage d’une parole de foi, c’est tout le sens de ce témoignage d’une jeune adhérente. A lire et à relire !

 

 

Les bonnes choses se font toujours attendre, c'est bien connu, et l'aventure CdEP a commencé pour moi via Internet, en août 2008 où j'ai vu le feuillet d'incription pour Bayeux. Et c'était trop tard pour m'inscrire... À la rentrée, j'ai cherché à nouveau, mais chou blanc de chou blanc. Mais sur Bécon (92), où j'étais á l'époque, j'eus un avant-goût des réunions avec une équipe de profs du public et du privé désireuse de partager sous la houlette d'un de nos prêtres.

Direction Bretagne, d'où je suis originaire, un an après. Pas de tel mouvement en Côtes d'Armor où je suis. Mais, comme Dieu écrit avec des lettres courbes sur des lignes droites, deux ans après me voici de passage à Paris, dans la paroisse Saint-Jacques et que vois-je ??? Une annonce pour la session de Montferrand ! Alleluia !!!! J'y participe, rencontre des collègues enthousiastes, enthousiasmés, ouverts sur l´École au point de donner du temps de vacances pour la session, et qui sont chrétiens.

Quelle bouffée d'oxygène ! Tant qu'à être dans le mouvement, autant y être plongée, et me voici cooptée par Chantal, pleine de confiance envers moi et soucieuse, comme d'autres membres du mouvement, d'apporter sur lui un regard supplémentaire : elle me propose d´intégrer l'équipe de préparation de la prochaine session... Et un coup de téléphone plus tard c´est au C.A. qu´elle me propose de me joindre !!!

Direction Angers, pour que je fasse connaissance avec d'autres membres de CdEP, et assiste par la même occasion à la conférence de Jean-Pierre Denis sur le sens d'être chrétien aujourd'hui, une conférence à l'image des questions que se pose et pose le mouvement, au-delà de l'École.

Des têtes grisonnantes ? Certes, cela me change des têtes blondes que j'ai en cours et des autres avec qui j´ai d'abord un lien professionnel... Ce qui me frappe surtout c'est le volontarisme, le militantisme de ces collègues qui, retraités ou sur le point de l´être, ou encore actifs, sont intéressés, au sens étymologique, par l'École et n'en font pas un lieu clos, replié sur lui-même, mais au contraire partagent leurs joies et leurs difficultés et montrent combien école et société sont liées, que l'École est un lieu de vie de sept à ... ans, et combien, pour reprendre les mots de J. P. Denis, nous chrétiens avons notre mot à dire et à transmettre et que nous avons à créer dans cette récréation institutionnelle et sociale qu'est l'École.

Cerise sur le gâteau, les liens avec les uns et les autres, les échanges au moment des repas ou avant de se coucher (Merci Lucette !) par exemple, confirment cet état d´esprit : tel est engagé ici, tel autre dans cela, et partagent, s'écoutent jusqu'au moment du départ pour la gare. Et puis la confiance manifeste des uns et des autres, qui m'a touchée en me faisant devenir membre du "select" C.A...

Sans oublier que ce week-end a été organisé et cadré, a joint l'utile à l'agréable, la réflexion, le culturel et la détente dans un cadre superbe. Je suis revenue chez moi comme après des vacances chez une deuxième famille, pleine d´énergie, gonflée et ressourcée pour retrouver mes grandes têtes brunes de terminale à 8 h le lundi matin, avec le souhait que d´autres aient la même opportunité et prennent le temps de connaître le mouvement.

Alors GRACIAS comme on dit en espagnol pour remercier !

Connectez-vous pour commenter

Abonnement à la Lettre Électronique

Donnez votre adrélec, puis recopiez à droite les caractères apparaissant à gauche.

captcha 

Coordonnées

CdEP - 67 rue du Faubourg St Denis
PARIS Xème
Métro : Château d'eau - Strasbourg St Denis

  • Tel : 01 43 35 28 50
Vous êtes ici : Accueil Actualité de CdEP Au plan local Témoignages J'ai découvert CdEP !