mardi, 10 février 2015 00:00

Un cadre général

Écrit par

Voici en quelques mots le cadre proposé au plan national par CdEP,
en lien avec la réflexion initiée par le Synode de 2014 - 2015

A Marseille plusieurs équipes ont consacré des réunions à évoquer les familles rencontrées leur vécu, mais aussi plus largement des temps familiaux, de tutorat par exemple, vécus avec des éducateurs, dans des associations ou réseaux, à l’école… Cette « écoute » débouchera sur une réunion prévue le 21 février Familles et école, quelle écoute ? Quelles rencontres ? Deux objectifs : personnaliser la première partie du document synodal, et voir comment la seconde partie pourrait interpeler une démarche laïque de dialogue avec les familles et entre les familles. Enjeux : le vivre ensemble à l’école et dans la société.

 

A Angers une réunion d’équipe a permis de caractériser l’écart entre les perspectives idylliques exprimées par le document synodal sur la famille, et les réalités vécues. La confrontation entre ces deux approches est problématique. Comment par exemple se situer par rapport à ce que proposent les Associations familiales catholiques ? Comment rendre compte de démarches laïques comme la préparation au mariage effectuée dans certaines communes ? L’équipe s’interroge sur les suites à donner à sa recherche.

 

Dans une équipe de Lorraine, également un échange… On constate la difficulté de prendre en compte cette question. Comment choisir une entrée particulière et ne pas devoir brasser l’ensemble de la question ? Par exemple qu’est-ce qui se met en place comme nouvelles solidarités ? On pourrait aussi lister les différences de ce que nous rencontrons, avec ce qui est évoqué dans la première partie du texte synodal.

 

Cela nous ramène à un édito de M Nicault du n°21 de Lignes de Crêtes. Des réalités interpellent : maintien du nombre global des avortements, malgré l’éducation sexuelle, avortements multiples pour certaines femmes, désarroi de certains jeunes contraints à un mariage forcé… Sur ce sujet, une des questions n’est-elle pas : qui transmet quoi à qui ? Une association comme la nôtre est aussi une seconde famille : la longévité de certaines équipes, dont le type de fonctionnement a profondément changé, en témoigne.

 

Nous constatons la difficulté d’interpellation entre les élèves sur ce sujet dans les écoles : dans certaines d’entre elles, 80% des familles sont musulmanes, dans d’autres, aucune famille n’est musulmane. Certaines écoles ne préparent pas à l’altérité, y compris dans la constitution du corps enseignant (adhésion aux valeurs laïques ?).

 

Dans le cadre de la préparation au mariage, on constate aussi les difficultés de ceux qui demandent un mariage chrétien : l’unité et l’indissolubilité du mariage demandent d’anticiper les difficultés et de faire un projet. Il faut se donner des moyens : dialogue, pardon…

 

Nous souhaitons la tenue sur notre site d’un Forum sur la famille plutôt qu’un blog. Il devra organiser précisément les premières contributions, des équipes notamment, et cela pour la qualité des échanges ultérieurs. L’objectif est modeste : faire l’effort de comprendre ce qui se passe autour de nous, s’aider à avoir un regard ouvert. En arrière plan du forum, nous proposerons des textes à consulter ou à lire (sans oublier les programmes qui viennent de sortir sur la morale laïque…).

 

Le Forum existe : il ne demande qu'une inscription sur le site de CdEP,
après quoi vous pouvez sans difficulté consulter les documents déjà déposés
et ajouter votre "grain de sel".

Ne vous en privez pas !

Connectez-vous pour commenter

Abonnement à la Lettre Électronique

Donnez votre adrélec, puis recopiez à droite les caractères apparaissant à gauche.

captcha 

Coordonnées

CdEP - 67 rue du Faubourg St Denis
PARIS Xème
Métro : Château d'eau - Strasbourg St Denis

  • Tel : 01 43 35 28 50
Vous êtes ici : Accueil Actualité de l'Église Synode famille 2015 Un cadre général