Appréciation globale

6 juin 2016 By

 ... figurant sur le bulletin du 3ème trimestre, pour en faire le bilan, en 2 lignes ½ maxi ; ou comment la rédiger pour qu'elle soit effectivement "appréciée" de l'élève et de sa famille. 

 

            Aujourd'hui, 3ème et dernier Conseil de classe de "ma" Seconde 4 : ah ! qu'elle fut difficile cette année avec eux ! 36 élèves si différents, de 15-16 ans, de niveau si hétérogène, pourtant assez globalement unis par un manque de motivation et de participation que tous les professeurs ont regretté... Nous (les profs) nous sommes heurtés à une grande passivité, avons tenté les uns et les autres des trucs divers, mais à part une poignée d'élèves, souvent les mêmes, les cours ressemblaient un peu à ça :

ennui

 

et je m'y ennuyais parfois moi-même !

            J'ai donc écrit des "appréciations" de prof de français qui étaient quelquefois assez sévères, quand je n'étais pas contente du travail, des efforts et/ou de l'attitude générale de l'élève.

            Mais il me revenait aussi, en tant que prof' principal, de rédiger une dernière appréciation générale sur cette année de Seconde ; et j'y ai réfléchi avec soin, le lendemain, en ayant troqué la casquette du "prof de lettres" (qui comprime trop la tête !) contre les lunettes du "P.P.", qui donnent une vision de l'élève globale, et surtout pas totalement négative. J'ai cherché et choisi avec soin la formule qui décrive bien l'élève et son année passée en Seconde, et surtout qui ne "l'enferme pas" dans son personnage (pour les "zozos", les gentils pitres, les flemmards, les dilettantes et cossards de tout poil, qui avaient pris l'option "tourisme grand luxe", vous voyez...) ou qui n'enferme pas dans l'échec des élèves qui ont eu du mal, des mauvaises notes, qui se sont découragés pour certains, pour qui nous avons préconisé une voie technologique, voire professionnelle. Ceux-là, au 3ème trimestre, se sentaient plutôt comme ceci au lycée :   

bocal 

et j'ai voulu "ouvrir le couvercle du bocal" !!!   

            Alors j'ai essayé d'ouvrir les yeux, et mon cœur, et de penser au moment où ils liraient ce dernier avis général (s'ils le lisent...!), au moment où leurs parents le liraient aussi. Comme il est écrit « Appréciation globale », je me suis donc efforcée d'apprécier la personne que chacun a été, son potentiel, sa perfectibilité, et enfin de donner de bons conseils. Ce qui a  donné :

   -   au "gentil filou" [ il y en a eu plusieurs ] qui s'est pas mal "reposé" cette année, et passe en S ou en ES sans trop de soucis, avec une moyenne bien "moyenne", justement, j'ai précisé, derrière une phrase constatant des résultats d'ensemble assez satisfaisants : « il faudra cependant améliorer attention et concentration (pas de réussite sans elles !) et travailler davantage (vous le pouvez tout à fait...) ».  

   -   pour Ariane *, ma meilleure élève, excellente, souriante et modeste, généreuse aussi, qui a pris sous son aile en "tandem" une camarade qui peinait un peu, au lieu du rapide "Excellent trimestre, excellente année, félicitations", j'ai détaillé : « Un trimestre totalement satisfaisant et une année remarquable font d'Ariane un exemple d'excellence, pour la classe, pour ses professeurs, pour les camarades qu'elle a aidés. Nous la félicitons chaudement ! ». Cerise sur le gâteau : elle a demandé la filière L ...  

   -   pour Xavier *, élève à troubles autistiques, dont l'année a été difficile et qui a dû revoir ses ambitions à la baisse vu les difficultés auxquelles il s'est heurté, malgré un 1/3 temps ou un barème adapté, une AVS et des parents très impliqués, j'ai mis « Xavier s'est découragé ce trimestre. Un enseignement plus concret et moins rapide devrait lui permettre de retrouver confiance en lui, motivation et goût du travail approfondi. Il lui faudra bien s'organiser dès le début de l'année prochaine », pour terminer sur une note positive, et lui donner envie de redémarrer avec courage, bonne volonté et envie de réussir, comme il l'a fait cette année.

   -  pour Arthur *, qui est entré difficilement en Seconde générale, forçant un peu le passage, car la voie professionnelle lui avait déjà été conseillée en 3ème, mais qui a voulu "essayer" ; qui s'est trouvé très vite dépassé et a souffert de ses mauvais résultats ; qui s'est accroché comme il a pu, faisant bonne figure, ne sombrant jamais dans la mauvaise humeur, la révolte, le refus du travail ; que j'estime, car c'est un jeune agréable, positif, courageux, bon camarade avec les autres, j'ai écrit « Arthur a d'indéniables qualités qui n'ont pas pu se manifester en Seconde générale, et il s'est parfois découragé. La voie professionnelle, plus concrète, plus adaptée à ses capacités, devrait lui permettre de réussir et de s'épanouir enfin ». Oui, pour lui, surtout, que je n'ai pas su ou pu faire progresser en français, mais dont j'ai vraiment apprécié les qualités humaines et le beau sourire, je voudrais tant que ce soit vrai !!!

saut 

 

 

            A chacun je souhaite l'éclosion de ses talents ; j'aimerais les revoir dans 10 ans (comme le chante Patriiiick), jeunes femmes et hommes épanouis et heureux, chacun dans la voie de SA réussite.

          ( * tous les prénoms sont changés )

     

  

Connectez-vous pour commenter

Abonnement à la Lettre Électronique

Donnez votre adrélec, puis recopiez à droite les caractères apparaissant à gauche.

captcha 

Coordonnées

CdEP - 67 rue du Faubourg St Denis
PARIS Xème
Métro : Château d'eau - Strasbourg St Denis

  • Tel : 01 43 35 28 50
Vous êtes ici : Accueil Nos blogs Le blog de Sidonie Appréciation globale