Une belle personne ...

3 octobre 2015 By

     ... ou comment ce que je crus être une petite « B. A. », faite en passant, s'avéra finalement... un vrai cadeau pour moi ! 

            Parce que je suis la "référente culturelle", la "Madame spectacles", le "relais théâtre" du lycée, je collecte en juin, et encore en septembre, les demandes d'abonnements (des élèves de mes classes, bien sûr, mais aussi des autres élèves, des professeurs/personnels du lycée, et même des parents d'élèves, si-si...) et les chèques ; et je reçois et redistribue les billets des personnes de "mon groupe". L'une de mes collègues, appelons-la Adeline, qui était de santé et de moral bien fragiles et chancelants l'an dernier, mais qui est allée vaille que vaille au bout de son année scolaire quand même, n'a pas repris en septembre 2015, et ne reprendra peut-être pas, pour tout un tas de raisons... Comme j'avais des billets de théâtre pour elle et son compagnon, et qu'elle est en arrêt maladie depuis la rentrée, j'ai pensé qu'il serait plus sympathique d'aller la voir pour les lui remettre, plutôt que de les lui glisser dans la boîte aux lettres. « Une petite visite lui fera sans doute plaisir, me suis-je dit ; si elle a envie de bavarder, je peux bien lui consacrer ½ heure ou 1 heure de mon temps ; si je la trouve fatiguée, ou taciturne, ou trop déprimée et sur la réserve, ne manifestant guère l'envie de papoter, je m'en apercevrai bien et la quitterai assez vite...»

            J'étais tellement submergée par tout ce que j'ai eu à faire cette semaine, ou pas vraiment concernée, au fond, par cette visite [ pardon Adeline ! ] que 1°) j'ai failli l'oublier ! (nous avions pourtant pris RV par courriel ou mèl) ;  je suis donc arrivée en retard, non sans avoir téléphoné pour m'excuser et confirmer ma venue ; et 2°) en y allant, je me suis aperçue que j'avais laissé lesdits billets chez moi ! L (était-ce un "acte manqué" ?) Hop, demi-tour pour aller les rechercher, du coup j'étais carrément très en retard !!! 

 billets theatre

            Depuis le temps qu'elle est dans ce lycée, plusieurs années, comme moi, j'avais déjà échangé en salle des profs avec Adeline, à propos de nos élèves (j'ai souvent les 1ère L en lettres, elle a une année sur deux les T L en philo...), parfois à propos du théâtre. J'avais bien vu que son moral n'était pas au beau fixe (doux euphémisme) à certains moments, et surtout l'an dernier, mais comme nous n'étions pas vraiment proches (elle est si discrète et réservée !) je n'avais pas su quoi lui dire, ni osé lui en parler... Vendredi, en allant chez elle, apporter ces fameux billets de théâtre, et en échangeant, d'abord des banalités, puis sur son état, son mal-être profond et sa façon de l'aborder, de se soigner, puis sur notre conception de l'enseignement, les élèves, et enfin sur des livres, des auteurs (de littérature et de philosophie), j'ai vraiment découvert quelqu'un de formidable !!!

            Je me suis tout à fait "retrouvée" dans sa façon d'envisager notre métier de prof, et de parler des jeunes qui nous sont confiés... J'ai écouté, admirative et me sentant soudain toute petite, son souci d'apporter des "plus" à des élèves (rares, certes, mais toujours au moins 1 chaque année) très bons en philo, ou très intéressés en tout cas, pour qui elle s'est efforcée d'aller au-delà de son cours, de lire et de résumer des livres, rien que pour eux, ou de chercher et de leur fournir lectures et références sur des points qui les intéressaient, de les aider (quand ils étaient demandeurs) à approfondir le cours de Terminale, parce qu'ils voulaient passer Science Po ou aller en hypokhâgne dans de prestigieuses classes prépa, et qu'elle avait à cœur de les "nourrir" du mieux qu'elle pouvait (tout en m'expliquant qu'elle regrettait d'être "juste une petite prof lambda", ne leur apportant peut-être pas suffisamment...) !!! Là j'étais scotchée...

            Quel dommage que je ne l'ai pas eue comme prof de philo, tant les échanges (au niveau des idées) ont été ouverts, profonds. Je suis repartie avec un livre de et un livre sur Simone Weil (la philosophe), que j'ai toujours vaguement eu envie de lire, sans trop oser m'y plonger : Adeline m'en a parlé de façon si simple et si lumineuse qu'elle a immédiatement suscité mon désir et effacé mes craintes ; et un autre petit livre de Clément Rosset... De quoi "nourrir" mon esprit (et mon âme), pendant les vacances de la Toussaint ! 

fleurs et livres

            Ces 3 heures ont passé si vite ; et par moment, j'avais presque l'impression de partager réflexions et anecdotes avec quelqu'un de très proche...  Quelle extraordinaire fin d'après-midi !

            Mais comment ai-je pu passer aussi longtemps à côté d'une collègue qui est une aussi belle personne ? Quel bonheur de l'avoir enfin rencontrée ... vraiment !

 

Connectez-vous pour commenter

Abonnement à la Lettre Électronique

Donnez votre adrélec, puis recopiez à droite les caractères apparaissant à gauche.

captcha 

Coordonnées

CdEP - 67 rue du Faubourg St Denis
PARIS Xème
Métro : Château d'eau - Strasbourg St Denis

  • Tel : 01 43 35 28 50
Vous êtes ici : Accueil Nos blogs Le blog de Sidonie Une belle personne ...