dimanche, 29 avril 2018 16:13

L'école, une mission éducative

Écrit par

Le diocèse de Saint-Denis (93) a invité des chrétiens à témoigner de leur engagement pour l'école, pour une dynamique éducative qui, "à travers la reconnaissance de la dignité de chaque personne et du partage du don dont chacun est porteur, permette de vivre des relations fraternelles".

Parmi eux, Jean Handtschoewerker, membre de CdEP, a choisi de porter ce message :

« être ce que l’on est sans se renier », à lire ci-dessous.

Découvrir tous les témoignages sur le site du diocèse de Saint-Denis.

J’ai été professeur d’anglais pendant 40 ans en Seine-Saint-Denis où j’habite également depuis le début de ma carrière qui a débuté en septembre de l’année 1968 !
Issu moi-même d’une famille pas très favorisée socialement et culturellement, je suis devenu enseignant par choix, par vocation. Enseigner dans le 93 a été un choix dans la continuité du choix de l’Enseignement Public. Je souhaitais m’adresser à tous les enfants quelles que soient leurs origines. Je voulais contribuer à leur donner toutes les chances de s’instruire, de grandir, de s’épanouir et de trouver leur place dans notre société, grâce à l’École de la République. Beaucoup d’entre eux étaient des enfants de la première génération d’immigrés de l’époque.

Bien préparé
Il faut dire que j’ai eu, de plus, la chance d’être bien préparé à cette tâche. Je suis entré à l’École Normale d’instituteurs à 16 ans, puis j’ai suivi la formation des professeurs de collège d’enseignement général avant de passer le concours de l’Institut Professionnel de l’Enseignement Secondaire pour préparer ma licence et le Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Secondaire….Et depuis l’âge de 16 ans, j’ai été accompagné par les Équipes Enseignantes, mouvement d’enseignants chrétiens ayant fait le choix de l’École publique, devenu Chrétiens dans l'Enseignement Public (CdEP). Grâce aux Équipes Enseignantes et à nos aumôniers qui ont vécu Vatican II, j’ai grandi dans la foi, parallèlement à la formation universitaire et professionnelle que la République m’a donnée.

Le collège, une étape capitale
Pendant ces 40 années, j’ai enseigné comme professeur dans deux collèges de notre département, que je n’ai eu aucun mal à obtenir, contrairement à certains de mes amis qui postulaient pour des postes dans des villes ou départements plus convoités ! Je pense que durer dans un établissement scolaire est important : on tisse des liens avec les enfants, les familles et tout l’environnement. Je suis resté en collège parce que ce qui m’intéressait et m’intéresse toujours, c’est la pédagogie, l’éducation (me souvenant de mes propres difficultés d’élève), et parce que le collège est une étape capitale pour les jeunes.

Établir un climat de confiance
Il me semble qu’aujourd’hui et particulièrement dans notre département, on ne peut transmettre, éduquer que si l’on est réellement présent, investi et, dans un climat de confiance (élèves, parents, collègues, administration, milieu local). Un climat de confiance qui s’établit :
-parce que l’on vit à côté, dans la proximité à travers l'engagement professionnel, syndical, politique, associatif et dans l’Église…
-parce qu’on veille à être cohérent et respectueux de chacun.

Vivre ma foi sans ostentation
C’est ainsi que j’ai essayé de vivre ma foi : être ce que l’on est, sans se renier mais sans ostentation.
Les paroles ne sont pas toujours nécessaires, sauf s’il y a une demande explicite. Et dans ce cas, je ne me suis jamais dérobé : les jeunes n’aiment pas ça ! Ils n’aiment pas les gens neutres !

Il m’est donc arrivé, de temps en temps, de répondre aux questions d’adultes ou d’élèves, mais en précisant toujours que ma réponse était ma réponse personnelle, que je ne prétendais pas détenir la vérité à moi tout seul, qu’il fallait confronter ma réponse à celle des autres… Les jeunes ont besoin d’avoir devant eux des parents, des enseignants, des éducateurs adultes et responsables qui ont des convictions, qu’ils peuvent proposer à condition que ce ne soit pas pour endoctriner, mais pour éveiller l’esprit critique et qu’ils soient cohérents s’ils veulent être crédibles. Le laxisme, la démagogie sont toujours démasqués. Les jeunes méprisent la faiblesse… et ne se gênent pas pour le faire savoir un jour ou l’autre parce qu’ils se rendent comptent qu’il y a eu duperie, que nous n’avons pas été à la hauteur !

Au-delà de la transmission des savoirs
Il serait plus que temps que l’on renverse la vapeur : le consumérisme, la satisfaction immédiate des désirs, le plaisir ne font pas le bonheur de l’humanité.
Notre rôle, notre mission, même dans l’École publique, au-delà de la transmission du savoir, est de les aider à réfléchir, à discerner, à ne pas se laisser embarquer sur des voies de garage, à démasquer les propositions fallacieuses. Comment ? Notre comportement, notre attitude, notre façon de dire, de parler, de faire, d’être ont parfois une efficacité plus grande que nous le croyons !

Un travail d'équipe
Enfin, j’ai toujours crû au travail d’équipe. J’ai toujours pensé que l’on était plus efficace en travaillant ensemble. C’est ce que je me suis efforcé de faire dans les deux collèges où j’ai exercé. Ça marchait et les élèves s’en rendaient compte ! Je crois en l’équipe pédagogique, en la communauté éducative qui s’avèrent de plus en plus nécessaires aujourd’hui. Dans un premier temps, ça exige plus de nous, mais à l’arrivée, on est gagnant ! Tout cela, je le dois aux Équipes Enseignantes (dont je parlais plus haut) qui sont devenues Chrétiens dans l’Enseignement Public (CdEP) après leur fusion avec la Paroisse Universitaire (autre mouvement d’enseignants fondé au début du XXe siècle). Au-delà de nos paroisses, nous avons en effet besoin d’un lieu d’Église spécifique pour réfléchir, méditer, prier, pour avancer dans notre foi et discerner ensemble comment la vivre aujourd’hui, là où nous sommes, en ce qui nous concerne l’École publique avec toute sa complexité et sa diversité.

Jean Handtschoewercker, retraité de l’Education Nationale, membre de Chrétiens dans l'Enseignement Public

Connectez-vous pour commenter

Abonnement à la Lettre Électronique

Donnez votre adrélec, puis recopiez à droite les caractères apparaissant à gauche.

captcha 

Coordonnées

CdEP - 67 rue du Faubourg St Denis
PARIS Xème
Métro : Château d'eau - Strasbourg St Denis

  • Tel : 01 43 35 28 50
Vous êtes ici : Accueil Actualité de l'Église Débats L'école, une mission éducative