Imprimer cette page
mercredi, 30 novembre 2016 16:03

CdEP 94 engagé dans le synode de son diocèse

Écrit par

Les membres de CdEP 94 se sont mobilisés pour le synode de leur diocèse du Val de Marne (octobre 2014 – octobre 2016).

synode_94Il y a deux ans, j’ai été appelée par les équipes à participer, au nom de CdEP,
au Synode du diocèse du Val de Marne (Octobre 2014 – Octobre 2016).
Ce fut une expérience enrichissante que je ne regrette pas, autour du thème :

 « Avec Lui, prendre soin les uns des autres »

Parallèlement, des membres de CdEP ont pris en charge une heure de la prière continue, à la cathédrale, accompagnant le déroulement de la 1° session en novembre 2015.
Elle s’est terminée par un mouvement de danse collective.

Dimanche 16 octobre 2016, nous avons participé au 50° anniversaire du diocèse au cours duquel ont été lus les actes synodaux que nous avons l’intention de travailler en équipe (site internet : catholiques-val-de-marne.cef.fr/synode). La diversité des chrétiens du Val de Marne a été symbolisée par le tissage de bandes de tissu. La journée fut très dynamique et enthousiasmante.

 

Nous avons aussi participé à la table ronde « Travail et Foi ». Lire ci-dessous le témoignage de Catherine, directrice d'école :

 Le lien entre ma foi et le travail est d’essayer de m’intéresser à chaque personne que je rencontre en pensant à cette phrase : "Tu as du prix à mes yeux" (Isaïe 43,4).

Directrice d’une école maternelle qui accueille des familles de milieux très hétérogènes, je rencontre chaque jour des enfants et des adultes très différents, par leur milieu social ou professionnel. Je suis en lien avec la communauté éducative, les parents, le personnel municipal, le personnel de l’inspection. Chaque jour, j’écoute, je conseille, j’encourage, je partage, je désapprouve. En prenant ce poste, j’ai appris à ne pas réagir avant d’avoir cherché à comprendre l’autre.

Chercher à comprendre l’autre, c’est lui faire confiance, lui permettre de se sentir en sécurité. C’est peut-être ce qu’on appelle la bienveillance. C’est un effort parfois à faire sur moi-même. Ce n’est pas toujours facile. Cela demande de la volonté. C’est surtout un moyen pour résoudre le plus pacifiquement possible les problèmes qui se posent quotidiennement dans une école.

Pour CdEP 94,
Anne - Marie Kervinio

Éléments similaires (par tag)

Connectez-vous pour commenter